Six mois après le début de la guerre, l'Allier accueille aujourd'hui 364 Ukrainiens


25 août 2022

C’était une journée particulière, hier, pour les Ukrainiens accueillis depuis le printemps dernier dans l’Allier. C’était jour de fête de l’indépendance dans leur pays d’origine. Cela fait également désormais six mois tout juste que leur pays est en guerre.

Depuis mi-mars et les premières arrivées, autour de 450 réfugiés sont passés par le département. 364, essentiellement des femmes et des enfants, sont aujourd’hui toujours dans le Bourbonnais. Et leur situation s’est stabilisée notamment en matière de logements, comme l’explique Gilles Loubier, il est directeur de l’ANEF 63, l’association mandatée par la Préfecture pour gérer la prise en charge de ces Ukrainiens.

Si certains sont repartis dans leur pays d’origine, d’autres tentent d’avoir une vie la plus normale possible. 70 enfants seront scolarisés à la rentrée, et 34 adultes ont trouvé en emploi.

Il est toujours possible de proposer de l’aide matérielle, ou en matière d’emplois auprès de l’ANEF 63, entraideukraine-allier@anef63.org