10 mois ferme pour avoir passé 368 appels malveillants aux pompiers de l'Allier


21 décembre 2021

Elle avait été condamnée en avril dernier pour avoir passé près de 2.000 appels malveillants aux pompiers de l’Allier. Une quadragénaire était de retour à la barre du même tribunal correctionnel de Montluçon hier.

Elle a écopé de 10 mois de prison avec maintien en détention en comparution immédiate. Rebelote. Cette fois, il lui était reproché pas moins de 368 appels aux mêmes pompiers entre début octobre et mi-novembre. "Je souffre, c’est pour ça que j’appelle, mais personne ne s’occupe de moi", a  argumenté la quadragénaire. "Les pompiers ne sont pas là pour combler le vide de sa vie", a rétorqué le procureur.

Compte-rendu d'audience complet diffusé dans nos journaux de ce mardi.

Le tribunal a également prononcé une interdiction de séjour dans l’Allier pendant 5 ans. La mise-en-cause devra également payer 500 euros de dommages et intérêts au pompier frappé.