Carte scolaire : représentants des parents d'élèves et des enseignants ont quitté le CDEN, ce matin


17 mars 2023

Représentants des parents d'élèves et des syndicats enseignants ont décidé de quitter le Conseil départemental de l'Education nationale (CDEN) qui se tenait ce matin à Yzeure. Ils souhaitaient ainsi marquer leur désapprobation quant à l'absence de la Préfète, Pascale Trimbach, retenue par d'autres obligations du fait de la contestation sociale en cours dans le pays. C'est donc la directrice académique des services de l'Education nationale (DASEN) qui la représentait.

" Cela nous pose un problème car les discussions avec la Dasen sont arrivées à leur bout, explique Delphine Moulinot, secrétaire du SE-UNSA dans l'Allier. On a tout tenté pour lui faire entendre raison. La seule personne qui pouvait interférer sur cette carte scolaire, comme cela avait été le cas l'année dernière, c'était madame la préfète. Elle est absente. Donc cela implique qu'il n'y a aucune modification possible par rapport à ce qui nous a été présenté il y a quinze jours".

Si les 29 suppressions de postes devraient donc bien être entérinées, parents d'élèves et syndicats enseignants comptent continuer à se mobiliser. Une lettre a été remise au Ministre de l'Education nationale, par le député de Moulins Yannick Monnet. Une audience va également être sollicitée auprès de la préfète. L'assemblée départementale de défense de l'école publique pourrait également être réunie sous une quinzaine de jours pour évoquer les actions à mener contre les mesures.

Par ailleurs, quatre écoles devraient finalement conserver leurs classes. Il s'agit de Marcillat-en-Combraille, du RPI Louroux-Hodement - Venas - Hérisson, de Le Breuil et d'Arfeuilles.

Plus d'infos à venir dans nos différents rendez-vous d'information.

Photo d'illustration.