En grève, les sages-femmes de l'hôpital de Montluçon veulent une meilleure reconnaissance de leur profession


08 novembre 2021

Manque de reconnaissance, manque de moyens humains et matériels. Les sages-femmes du Centre hospitalier de Montluçon-Néris en ont ras-le-bol et le font savoir. Depuis quelques jours, elles sont en grève et elles l’affichent notamment par le biais d’une banderole installée sur la façade du pôle mère-enfant, ou encore via des sparadraps sur leurs blouses.

Elles répondent ainsi à un appel national de la profession pour dénoncer des responsabilités qui augmentent toujours plus, sans l’évolution du statut qui va avec. Le tout dans un contexte général de sous-effectifs.

Brigitte Berdugo est l’une des sage-femmes mobilisée à Montluçon. Elle était ce matin en direct dans l'invité du jour.

Ce défaut de reconnaissance pèse dans un contexte de manque d'effectifs.

Ce mouvement de grève est bien sûr sans incidence sur la prise en charge des mamans et des nourrissons. Le 7 octobre dernier, neuf sage-femmes du Centre hospitalier avaient participé à une manifestation nationale à Paris.