Législatives : le maire de Lavault Sainte-Anne Samir Triki annonce sa candidature


13 mai 2022

C'est une candidature qui devrait faire causer dans le microcosme politique local. Samir Triki a annoncé cet après-midi qu'il serait candidat aux prochaines élections législatives sur la deuxième circonscription de l'Allier. Le maire de Lavault Saint-Anne se lance sans l'investiture d'un parti. Celui qui est par ailleurs médecin au centre hospitalier se revendique du centre-droit "mais avec une ouverture vers le centre-gauche. Il y a de bonnes idées à prendre partout"

Samir Triki maire de Lavault candidat aux législatives 5.JPG (5.51 MB)

"C'est une candidature libre, indépendante, sans complaisance et sans subordination. Je n'ai pas de carrière à faire", affiche celui qui est également vice-président en charge de la culture à Montluçon communauté et président du Pôle d'équilibre et territorial rural (PETR). Et tant pis, du coup, si Jean-Jacques Kegelart est déjà déclaré depuis plusieurs semaines au centre-droit. "Ce n'est pas une candidature contre. Je ne fais pas de l'égo-centrisme. Nous avons un socle commun avec ceux qui restent mes amis.  Mais je me lance pour proposer des projets de territoire. J'ai des solutions et je les proposerai pour les problématiques du territoire"

Il cite la santé, la desserte ferroviaire, la sécurité ou la  qualité de l'eau. Celui qui est maire de Lavault Sainte-Anne depuis 2001 met également en avant son expérience et sa connaissance de la circonscription. "Je connais les 90 communes du PETR, dont je suis président. Je suis issu du terrain. J'ai une connaissance du territoire". C'est la première fois que Samir Triki est candidat à une élection autre que les municipales.

Son remplaçant est Philippe Perche, un agriculteur de 34 ans, adjoint au maire d'Hérisson et également vice-président des Gîtes de France dans l'Allier.