Rescapée d'Auschwitz, Ginette Kolinka, 97 ans, a témoigné devant des élèves de l'Institution Saint-Joseph


09 novembre 2022

« J’espère que vous n’aurez jamais à vivre ça ». La phrase prend tout son sens lorsque c’est l’une des dernières rescapées du camp d’extermination d’Auschwitz-Birkenau qui la prononce. Pendant près de deux heures, Ginette Kolinka a témoigné devant des élèves de l’Institution Saint-Joseph, hier et avant-hier à Montluçon.

Ginette Kolinka à Saiint Joseph 2.JPG (5.14 MB)

En mars 1944, suite à une dénonciation, elle est déportée vers l’Allemagne en compagnie de son père et de son jeune frère. Eux n’en reviendront pas. Depuis une bonne vingtaine d’années maintenant, celle qui est aujourd’hui âgée de 97 ans sillonne les établissements scolaires de toute la France pour raconter ces mois d’horreur et perpétuer le devoir de mémoire. Une volonté : celle de susciter le débat dans les familles. "J'aimerais être une petite souris pour écouter ce qui se dit dans les familles", raconte celle qui garde un phrasé et un sens de l'humour exceptionnel.

Pour les élèves de 3e, 2nde , 1re et Terminale de l’établissement, cette rencontre a évidemment été un moment fort. Ester et Alexandre sont deux élèves en 1re à Saint-Joseph.

En 2019, Ginette Kolinka avait raconté son histoire dans un livre intitulé Retour à Birkenau.