Tenues vestimentaires, problèmes au self, à l'internat... Des lycéens du LEM ont manifesté ce matin


19 septembre 2022

Plusieurs dizaines d'élèves se sont rassemblés devant le lycée madame de Staël ce matin à Montluçon. Moins de trois semaines après la rentrée, ils souhaitaient dénoncer plusieurs difficultés.

La première concerne l'internat. Selon plusieurs élèves, il manquerait des surveillants. L'impossibilité d'accéder à l'internat entre midi et 13 heures était également montrée du doigt. Les élèves mobilisés ont également mis en avant des difficultés d'accès au restaurant scolaire, en raison d'incohérences d'emplois du temps. "On se retrouve, soit à ne pas manger soit à arriver en retard en cours", témoigne Anna, une élève de première.

Certains lycéens ont également revendiqué le droit à s'habiller librement pour venir en cours. Selon eux, les vêtements de type croc-tops ou jeans taille basse sont interdits depuis la rentrée.

Laly est l’une des organisatrices de ce mouvement.

De son côté, la proviseure de l’établissement se disait hier, surprise du mouvement. Elle assure que le règlement intérieur concernant les tenus vestimentaires n’avait pas changé. Pour les difficultés évoquées au self ou à l’internat, elle reconnaît une organisation « en rodage » mais assure que les choses vont « se fluidifier ». Elle avait conditionné hier, une réunion avec des représentants à la levée du blocus devant l’établissement. Entrevue qui a eu lieu et qui a débouché sur plusieurs accords.