La réserve sanitaire nationale sollicitée pour préserver le service pédiatrie de l'hôpital de Montluçon


08 août 2022

À l’Hôpital de Montluçon, le service pédiatrie est toujours menacé. Ce service ne devrait plus compter de pédiatre titulaire à partir du 1er novembre prochain, après des départs en série de médecins depuis avril. 

Une mobilisation générale avait été lancée fin juillet par une soixantaine d'élus du bassin et des départements alentours.

VOIR ICI : MOBILISATION GÉNÉRALE POUR TENTER DE SAUVER LA PÉDIATRIE À L'HÔPITAL DE MONTLUÇON

L’Agence régionale de santé a affirmé vendredi avoir pris des dispositions pour faire face au manque de médecins au service pédiatrie de l’hôpital de Montluçon. L’ARS a en fait missioné le directeur général du CHU de Clermont-Ferrand pour faire venir des médecins volontaires à Montluçon.

Cecilia Hass est la directrice des relations publique et de la communication ARS Auvergne Rhône-Alpes.

 En complément de cette mission, l’ARS a sollicité la réserve sanitaire nationale pour bénéficier de renforts en médecins pédiatres. Mais les médecins ont le choix d’exercer dans l’établissement de leur choix, c’est donc aussi à l’établissement de convaincre…

Pour le moment, un planning a été mis en ligne pour que les pédiatres du CHU de Clermont-Ferrand se portent volontaires pour travailler à Montluçon jusqu’au 31 décembre.